Gestion des clés de blocages

Lors d’un développement spécifique il est parfois demandé de manipuler en modification des objets standards (commande, facture, article…). Pour cela, il est impératif de poser une clé de blocage sur l’objet en question afin que celui-ci soit verrouillé et qu’il ne puisse pas être modifié par un autre programme au même moment.

Les objets de blocages

Dès lors que l’on entre en modification sur un objet standard, une clé de blocage est immédiatement posée :

On peut alors observer la clé de blocage ainsi que le nom de la table concernée en transaction SM12 :

Une fois le nom de la table bloquée déterminé, il nous faut désormais trouver l’objet de blocage correspondant. Pour cela, il faut aller interroger la table DD25L « En-tête d’agrégat (vues, objets matchcode, objets blocage) » :

Maintenant que l’on connait le nom de l’objet de blocage, on peut en voir le détail en SE11 :

On peut alors connaitre les noms des modules fonctions de blocages et déblocages de l’objet :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s